[Passages] Art Maniac #21 Nan Goldin, capturer la beauté de la souffrance

Partagez ce contenu
Radio Campus Bordeaux
[Passages] Art Maniac #21 Nan Goldin, capturer la beauté de la souffrance
Loading
/

Bienvenue dans cette nouvelle saison d’Art Maniac. Pour ce premier épisode de l’année, nous allons voyager à travers les œuvres de la photographe Nan Goldin par le prisme du film Toute la beauté et le sang versé.

Entre activisme, combat politique, photographie, et déconstruction du genre, je vous conseille vivement ce documentaire qui est un retour sublime, sincère et frontal sur sa vie à travers ses œuvres mais aussi ses luttes. Afin d’enrichir votre art ou du moins votre réflexion je vous invite à aller à la rencontre de cette femme iconoclaste ayant capturé, sans filtre, une vision franche et transparente de la société.

Et même si vous n’êtes pas forcément touché.es par l’art qu’est la photographie, écoutez seulement ce que celles de Nan Goldin ont a vous dire. Elles racontent sa solitude, son intimité, sa fragilité, ses rencontres et ses tourments dont le point d’origine est pourtant toujours l’amour, la beauté et le désir.

Bonne écoute, c’était Marine dans Art Maniac, on se dit à la prochaine !

ressources utilisées dans le podcast :
bande annonce du documentaire : TOUTE LA BEAUTÉ ET LE SANG VERSÉ (Official Trailer) VOSTFR Laura Poitras, Nan Goldin, Lion d’Or

interview sur l’enfance et le genre : Nan Goldin – ‘My Work Comes from Empathy and Love’ | TateShots

musique de fin : I’ll Be Your Mirror – The Velvet Underground

Pour en savoir + :
→ sur l’art et la vie de Nan Goldin : conversation en profondeur avec Lanka Tattersall : https://youtu.be/b2XrWPdJIBg
→ sur l’affaire Sackler : la série Painkiller concernant la crise de l’Oxycontin aux Etats-Unis disponible sur Netflix